1923 : CHRONOLOGIE DE THOMAS EDWARD LAWRENCE
Home :Lawrence d'Arabie

1888
1889
1891
1893
1894
1896
1904
1905
1906
1907
1908
1909
1910
1911
1912
1913
1914
1915
1916
1917
1918
1919
1920
1921
1922
1923
1924
1925
1926
1927
1928
1929
1930
1931
1932
1933
1934
1935
1923



23 janvier
Le climat de méfiance n’étant pas retombé au sein de sa hiérarchie et son renoncement au poste d’officier provoque l’exclusion de Lawrence de la RAF. Lawrence tombe dans l’amertume et dans la dépression ne sachant pas où aller même pour dormir le soir. Il fait connaissance de John Bruce durant cette période. Après des tentatives d’entrer comme gardien de phare, Lawrence refuse la proposition d’intégrer l’armée de l’Etat libre d’Irlande. Il réussit finalement d’incorporer l’armée blindée suite à l’autorisation du War Office.

12 mars
Lawrence intègre sous le patronyme de T.E. Shaw (matricule 7875698) le Royal Tank Corps. Son camps d’admission est celui de Bovington à Dorset.

29 mars
Il fait la rencontre de Thomas Hardy et de sa femme grâce à son ami poète Robert Graves. Lawrence se rend ainsi chez ses nouveaux amis à Max Gate.

18 avril
A Sea Trip est un essai littéraire que Lawrence rédige.

Juillet
A la demande de l’éditeur Jonathan Cape, Lawrence réalise la traduction Le Gigantesque, roman d’Adrien Le Corbeau.

13 septembre
La traduction du roman Le Gigantesque est finalisée avec pour titre The Forest Giant.

11 octobre
Lawrence continue sa collaboration avec la maison d’édition Cape en traduisant Sturly, roman de Pierre Custot.

Fin octobre
Lawrence s’installe en location dans un chalet situé à deux kilomètres de son lieu de travail à savoir le camps de Bovington. Il en répare la toiture.

5 novembre
Lawrence essaie de passer le plus de temps possible dans ce chalet à Clouds Hill. Son passe-temps est consacré à la rédaction alors qu’il renonce à publier son ouvrage phare les Sept Piliers de la sagesse pour le commercialiser. Ses amis l’encourage à opter pour une diffusion restreinte de son œuvre pour le vendre par souscription.

9 décembre
Lawrence autorise l’idée d’éditer son œuvre les Sept Piliers de la sagesse en privée lors d’une entrevue avec ses amis Hogarth, Curtis et Dawnay à Oxford. Une centaine d’exemplaire est édité pour un prix de trente guinées. L’imprimeur londonien chargé de l’imprimer est Manning Pike. Les fonds sont collectés et administrés par le banquier Buxton qui joua un rôle lors de la révolte arabe.
SUIVANTE
© Tous droits réservés - 2003-2018 - al-lawrence.com, le site sur la vie de Lawrence d'Arabie
Contact | Aidons l'orphelin | Référencement Internet | Voiture |
Agence voyage hajj | omra mawlid 2018 | dj mariage